lundi 7 janvier 2013

Elton John 70


Rendre la monnaie sur ce moment de tendresse. Payer cash en retour. La douceur est un deal dont on ne sort jamais vainqueur, une impasse. Cul de sac. Je gravis librement et chute lourdement. Je rêve de promenades solitaires à flaner, mais je croise toujours des traces de pas dans la boue, des crocs dans l'écorce.
Un piano s'incline devant le clavecin qui pleure, l'écharpe de velours est un cataplasme à moutarde. La harpe ponce et fait table rase des utopies, tant de cordes pour un seul sentiment. Rosita, Rose, Rosy les mêmes épines. Le jardinier s'écorche dans sa roseraie, le seul à pleurer face aux épidermes cuirs, aux cuirs pachydermes. «  I am what i am, you are what you are... »..et ces notes de piano comme mes pas au bord de la grenouillère quand le cobalt injecte aux voiliers blancs ces volutes crémeuses. Les ombrelles de la Seine comme des papillons ultra légers motorisés coulent entre mes doigts. Ma crasse licken s'enfonce dans l'herbe grasse sous le platane, je cherche le soleil gris désespérément et je rêve que je dors.
1970, un couple est né, John/Taupin.

Elton John 1970 « Elton john » label : mercury




14 commentaires:

La Rouge a dit…

C'est beau. C'est triste mais c'est beau.

charlu a dit…

pléonasme ??

devant a dit…

De Victor Hugo, je crois: La mélancolie, le bonheur d'être triste.
Attention, c'est comme l'adrénaline. On peut devenir accro!!

Toorsch a dit…

Triste de voir ce qu'est devenu Sir Elton...

charlu a dit…

C'est clair T..je me suis d'ailleurs refusé à mettre le lien de son site..ça f'rai peur aux gosses. Juste pour dire que j'aime beaucoup cette période et ce disque.. sa carrière pour moi s'arrète à Captain fantastic.

C'est ma came Dev :D

Toorsch a dit…

Il n'est pas seul dont la carrière s'arrête assez tôt... Stevie Wonder, les Stones, je suis rude avec eux, mais quand ont place la barre si haut...

charlu a dit…

Oh putain T..tu vas avoir des gros problèmes :DD..tain..Stones tu vas fort là !!

Toorsch a dit…

ouais je sais, mais après "Exile" ou "Some Girls" dans mes bons jours, je ne vois plus trop l’intérêt... Leur dernier titre "Doom & Gloom" estbien cool, il sonne comme du A Cooper. En ce moment je dévore Life de Keith en écoutant des vieux Stones, putain ce "Between the button" est trop bon.

devant a dit…

@Toosch: En fait là ou tu exagères c'est sur le peu de cas que tu fais de leur réussite.
Certes les artistes que tu cites s'essoufflent mais ils ont pu faire de nombreux disques avant. Juste pour les différencier de ceux qui nous ont bien trop vite déçu. Comme les Gun's dans leur genre.
Et puis Neil Young prouve qu'une carrière c'est aussi une question de volontarisme et d'envie.
Ils peuvent encore surprendre?

charlu a dit…

Tu vois je t'avais dit ;DD Bah je peux pas trop te contredire.. je prends en général trois ou quatre morceaux par album des Stones.. Some girls.. bah y'a que some girls. Le pire c'est après.. et même l'album d'"Angie"... zéro. Des albums single ??
Oh putain, j'me casse...

Ah si j'écoute Black and blue en entier.. mon préféré.

devant a dit…

Charlu qui relance sur les STones... En citant BLACK & BLUE comme référence en +.
C'est là le plus risqué!! ha ha
Mais j'adore TOUS les Stones jusqu'à Some Girls et ensuite j'écoute moins volontiers en entier...

Tiens pour le ELTON
grâce à pascalGeorges j'ai découvert BLUE MOVES et quel découverte... Comme quoi il a eu une vie après captain fantastic

charlu a dit…

Eh, tu sais qu'en te lisant je me suis dit ça tout de suite..le Blue Moves il est avant ou après ;D Ce double là est très bien aussi.

Eh pour les Stones, j'écoute très volontié (bizarrement ??) le Steel Whells.. c'est normal ??
Les premiers riff de "hot stuff" bim, je laisse tout le disk :D

devant a dit…

J'en connais qui tourne le dos après EXILE
Ant. Decaunnes était sévère avec "It's Only..." mais je comprenais son impression "une Parodie des Stones" pour lui et sa génération (gna gna gna) les grands Stones c'est Première periode Rock & Blues suivi des pics que sont BEGGARD STICKYE LET IT BLEED et EXILE pour finir en beauté... Ensuite ....

Toorsch a dit…

Détrompe toi Dev, j’admire les réussites, les premiers Stones, putain! Et Stevie Wonder de l'époque, mais quel génie... C'est d'autant plus rageant...