vendredi 21 mars 2014

Brian Eno 2010


JSF 8
SAMEDI 22 MARS :
"I want to drive you through the night, down the hills."
Vous mettez cet album dans l'autoradio et vous conduisez toute la nuit. Pour aller où? Là n'est pas la question...


Quand tout le monde s'est tu, s'éteint et qu'il ne reste que moi à fixer le bout de la route myope que la pénombre rapproche de mes essieux, je sors mes galettes, des berceuses pour les autres, du carburant pour moi, la seule façon de rester éveillé.
Je m'injecte du son qui électrise mes émotions, m'apaise et laisse court à ma solitude qui défile.
Je sais où je vais, pourtant à chaque fois, j'imagine un autre itinéraire, je m'extasie de chaque paysage qui se déposent sur l'écran noir qui dégringole devant moi.
Même si c'est le même, la lumière n'est jamais la même.

Des croissants de lune qui chutent, des orages lointains, des lumières de ville qui se dessinent, des montagnes qui se devinent.
Du monde dans la carlingue, je deviens seul et m'invite sur des voyages à réécrire les panneaux de signalisation. Le nom des villes ou des planètes.
Je fais le plein d'Eno sans plomb et mon habitacle s'allège, je ne sais plus si je roule, vole, flotte ou tourne en géostationnaire.

Au petit matin, mes yeux sont rassasiés, ravagés par ce long voyage perdu, comment peuvent-ils savoir par où nous sommes passés, imaginer ce que j'ai vu, même si nous sommes arrivés à destination ?
Les affects sont différents, les yeux pas aux mêmes endroits, fermés ou pas. Mon épopée d'un voyage semi-immobile, a été pour les passagers, un rêve, la pénétration du subconscient et peut être ont ils rêvés ma réalité.

Je roule souvent la nuit, avec Brian Eno. Dès qu'il fait jour, je m'écroule et pars dans un autre monde, leur réalité.
 
Brian Eno 2010 « Small craft on a milk sea » label : warp
 
 

26 commentaires:

Alexandre G a dit…

Choix intéressant ! Pas trop écouté celui-ci, et pas trop fan du Eno ambiant. Je préfère ses 4 chef-d'oeuvres pop post-Roxy.

En revanche, y'a plein de détails sonores, tu dois avoir un sacré autoradio pour écouter ce genre de musique en voiture !

Bastien Etienne a dit…

Il s'est trouvé que pendant un moment Alexandre me parlait très régulièrement de Roxy Music et de Eno surtout, trop régulièrement pour que ce soit une simple coïncidence. J'ai donc décidé d'emprunter le premier Eno que je trouverait, c'est à dire celui que tu présentes. Celui-ci me semblait parfait avec sa couverture poétique (un peu comme ta sublime chronique ). Mais là, catastrophe ( je n'avais pas été prévenu de sa période ambiante ): je me suis fait chier ( il faut dire que ma qualité audio était pas terrible et que je n'étais peut être pas dans l'ambiance optimale. Qu'a cela ne tienne ! Je m'obstine et prends le deuxième que je trouve : Music For Airports, là aussi le crash.
Du coup j'ai vraiment du mal à entrer dans son monde, non pas que ce soit nul, mais je m'ennui. Pourtant j'ai vraiment envie d'aimer ! Mais promis, jamais 2 sans 3, je retenterai. Mais quel album de sa période ambiant me conseils tu pour commencer ?

Sadaya a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sadaya a dit…

Je suis une lotte en Brian Eno, et là l'occasion est trop bonne de remédier à mon problème d'omission musicale. En lisant ton texte, je suis dans l'ambiance, et je trouve ça parfait. Mais du coup, je me demande, est-ce l'effet Barlu? Ou l'effet Eno? Ah!

Le Zornophage a dit…

Comme l'impression d'être en suspension sur la route qui elle, bouge. Voyageur immobile, pq pas !
Bien joué.

Chris a dit…

Ah bien joué Charlu d'avoir pensé à Eno!!! J'aime beaucoup, et (presque) tout!
Etienne, moi j'avais écouté les "Music for airports" justement, les 1-2 et 4 (y'en a un avec Harold Budd dans le lot qui passait bien), sinon tu peux faire une transition avec le Eno/Byrne ou les Eno/Fripp qui te paraitront sans doute moins ennuyeux...

Keith Michards a dit…

Magnifique chronique. Par contre j'accroche moins à la musique de Brian… trop peur de m'endormir au volant !!!!!

Francky 01 a dit…

Très beau papier mon Charlu et superbe choix : Mister Eno, le Pape/fondateur de l'Ambient music, le visionnaire, non-musicien (comme il aime se définir lui-même) de génie.....et surtout créateur de paysages sonores sublimes et expert/chercheur en travaux soniques, autant pour lui que pour les autres (la liste est tellement longue). Et quelle carrière, que de projets divers et incroyables, de collaborations prestigieuses !!
"Small Craft On A Milk Sea" marque ses débuts sur le mythique label Warp. Cette rencontre entre ces 2 entités avant-gardistes, défricheuses et majeures parait comme une évidence.
En plus, superbe pochette (dont j'avais réalisée une série "Désert").
As-tu écouté les suivants "Drums Between The Bells" (2011) et "Lux" (2012) ????
A +

Everett W. Gilles a dit…

Charlu ? Charlu ? CHARLU, t'es où ???
Non parce que là y a un mec, du fin fond de ce qui me semble être une secte, qui a pris les commandes de ton blog... J'ai lu, c'était génial, je me suis senti comme attiré vers la lumière ... et puis tout d'un coup je me suis repris, quand j'ai lancé le petit clip ...
Charlu, reviens !!
Sans dec' !!


(Et bravo pour tes posts, enfin, les tiens quoi.)

charlu a dit…

Yes Franky, je loupe pas un Eno..et en ce moment je suis interloqué par la collaboration Eno Albarn !!! je ne sais pas encore ce que c'est (album ? single ?)..mais j'adore.

Kif.. tout le monde me demande comment je fais pour conduire toute la nuit avec des musiques pareils sans foutre tout l'monde dans le décore.. j'attends le jour qui tombe et bim, je m'injecte le ciboulot..

charlu a dit…

j'suis à 15 000 evrett.. happé sucé bouffé.. mais je reviens qqfois :D

charlu a dit…

Zorno, des fois, moi aussi j'ai l'impression que c'est la route qui file sous les roues !! eh sans deconné, c'est peut être la nuit, mais avec cette musique, j'ai vu des paysages extra

charlu a dit…

Une quiche à la lotte, c'est possible ??? je te le file celui là, dès que j'ai un moment :D

charlu a dit…

Moi aussi j'aime bien les post roxy.. et les période Airport, et j'aime vraiment beaucoup ses dernières production depuis 2005 avec "another day on earth".

Je comprends tout à fait Etienne le truc, j'en connais beaucoup qui lâche au bout de 20..la durée d'un morceau .. y'a des moments où je choisi ma musique, c'est là que je veux.. Eno, c'est la nuit en bagnole ou au casque dans le train le matin :D

charlu a dit…

Tiens Etienne, essaye "Another day on earth".. y'a des trucs chantés dedans.. il est vraiment bon.

Jimmy Jimi a dit…

Charlu et Evrett, si vous faites des p'tits en route, faudra m'en mettre un de côté!

charlu a dit…

Eh Djim..j'ai dit "sucé" rien d'autre :D

Rabbit a dit…

Très beau billet, on s'y croirait ! Et excellent choix, mon Eno préféré de la période Warp jusqu'ici, sombre et névrotique aux entournures juste ce qu'il faut, une belle alchimie aussi avec Jon Hopkins qui était à son sommet à l'époque.

Jeepeedee a dit…

Superbe billet, pour un superbe album que je me mets dans les écoutilles, va savoir pourquoi, plutôt quand je prends le train. Mais j'ai la même délectation à voir les paysages défiler avec cette musique-là. Du coup, je conseille l'album à toute la blogosphère, pour tous types de trajets !

Bien joué Charlu !

sorgual a dit…

Eno or not Eno, telle est la question que tous nous nous posons, ce type va de l'indispensable à l'impensable et on a parfois du mal à suivre. Gros problème d'adhesivité avec lui (adhésion + compréhesion) ... en tout cas superbe route. Ca nous mène chez Maca , non ? Enfin merci de ta bonne chaleur et de ta verve, et au prochain. On est accros , hein ?

charlu a dit…

Arff, merci Djeep et Sorg, c'est tjrs un plaisir de vous frôler.. oui vivement le prochain.. un autre ou qqchose.. je suis à vos côtés aussi et vais tjrs vous visiter.

El Norton a dit…

Eno, y a des morceaux que j'aime, mais sur album, c'est souvent trop long pour moi. Pas impossible que je teste celui-ci, cela dit.

Bastien Etienne a dit…

Bien compris mon capitaine, il fera l'objet de ma prochaine perquisition dans ma médiathèque :p

Mita Ghoulier a dit…

Je n'ai jamais écouté du Eno, ben c'est vachement bien ! Pas en tant que conducteur, mais comme passager y'a de quoi se sentir ruban de couleurs ! Merci pour la découverte !

charlu a dit…

Merci Mita..moi aussi j'aimerais bien tester ces musiques en tant que passager.

Etienne.. ça t'interresse de l'avoir..euh tout à l'heure ?? c'est quoi ton adresse mail ?? :D

Vraiment, je l'ai remis, essayez "Another day in earth".

Till a dit…

Si je mets ça en bagnole je vais me faire engueuler ! J'aurais du mal à garder les yeux ouverts mais c'est rarement moi qui conduit. Par contre la conductrice ça ne lui plaira pas du tout.
Et moi je préfère quand Eno fait moins dans l'ambiance.