jeudi 15 juin 2017

Kevin Mac & Mark







C'est pas beau ça, c'est pas un joli triptyque estival comme un festival à soi à se bouffer de la pop rock jusqu'à plus soif ? C'est un colloque avec des petits jeunots ou qui font genre, et qui commencent sérieusement à avoir de la bouteille à force qu'on parle d'eux de plus en plus. La trilogie des branlicots qui toisent avec leur disques insolents à tomber. Ils balancent la sauce easy avec du matos de haut niveau. Branleur et branlicots, oui car sur les trois il y a un pas tout jeune, mais qui vient se placer tranquille dans ce trinôme tellement il fait pas son age le Mark, le vieux de la veille.

Impossible pour moi de les départager, un tiercé dans le désordre, tantôt Morby, tantôt Mulcahy, quelques fois Demarco, un peu plus sombre et recroquevillé pour Mulcahy, plus suave et acoustique pour Demarco, quant à Morby, l'ex-Woods envoie facile un petit rock très sonore, très chiadé, des saynètes solides impeccables et rondouillardes... ah bah si, je dois avoir un faible pour Morby..mais peut-être demain Mulcahy sur le poteau viendra coiffer les deux autres avec sa touche de songwriter déglingué et buriné.


Je les ai découvert en même temps ces trois nouveautés 2017 qui vont lourdement alourdir l'étagère des bons disques cette année.

Ils n'ont aucune étiquette, leurs voix sont assez proches, Morby 29 ans 4 albums depuis 2013, Demarco 27 ans 6 albums depuis 2012, Mulcahy tout se brouille depuis 1997 et son gros CV.. pas d'étiquette sauf peut être le tout petit côté Morrisson de « The Fiddler » pour Mulcahy, ou le coté Reed de « Dry your eyes » pour Morby..ouaih bof, même pas, bon j'ai rien dit.

Un peu le Morby quand même ma préférence.. bon peu importe, on verra dans quelques mois la résistance aux écoutes..

Je viens de passer une journée avec trois nouveautés tellement de ce jour dans ma tète que je me demande bien si c'est pas mon cerveau qui a sublimé ce moment de rencontres ou si c'est le hasard vachement bien foutu de trois apparitions réservées le même jour qui du coup ont ensoleillées ce grand soleil estival alors qu'il n'a pas encore atteint son zénith.
Impossible de dissocier quoique ce soit, j'ai quand même l'impression que DeMarco n'est pas dans les premiers, mais bon, quelques degrés en plus et ses virées rocking-chair pop vont prendre le dessus sur les deux autres à coup sûr.

Allez, trois albums 2017, trois artistes incontournables pour une journée découverte, mon séminaire solo à bouffer Kevin, Mac et Mark sous un soleil de plomb. 


Kevin Morby 2017 « City Music » label : dead oceans
Mark Mulcahy 2017 « The Possum in the Driveway » label : mezzotint
Mac Demarco 2017 « This Old Dog » label : captured tracks


10 commentaires:

Chris a dit…

Même si je n'ai pas encore écouté Kevin ou Mark, mon préféré reste Mac ! Sa nonchalance tout ça. ..:)

charlu a dit…

Tu vas voir le bordel..y'a Mark qui nique Mac un moment, puis Kevin qui vient pousser Mark qui a niqué Mac.. là je suis à nouveau avec Kevin..

Devant Hantoss a dit…

ha ha ha Charlu et ses drôles de drames
Bon, je me lance sur Morby, l'inconnu du triptyque jusqu'à maintenant, mais pas pour longtemps
Tiens amusant, j'ai rompu une compil musiques de films: Legrand, Sarde, Barry, Delerue etc... et le premier titre de Morby, même si chanté se glisse bien dans le ton.
Je lis de ci et de là que la City en question est NY. C'est que rapidement il y a la nonchalance Lou Reed, juste moins menaçante. C'est quand même pas banal une Ville qui inspiure un genre musical sans que l'on entende son nom dans la chanson.

Audrey Songeval a dit…

Pas encore écouter Kevin, mais je suis un peu décu du Mac. Mark a fait un très bel album avec une jolie lumière (je la vois entre le bleu et le vert).

Everett W. Gilles a dit…

Hey Ho
L'année ou Mulcahy sort un disque, le disque de Mulcahy est le Disque de l'Année : c'est pas une règle, c'est un théorème !
Et du coup quand Chuckie ou Morby s'en mêlent le podium est au complet.
De Marco j'ai essayé, j'ai pas vraiment accroché, je le trouve moins original que les deux autres zozos qui ont leur monde à eux. Mulcahy c'est pire c'est un genre à lui tout seul.
Et puis y plus de place sur le podium, y plus de place sur le podium qu'est-ce que tu veux que je te dise. Faudrait pas que ça bouge du coté du SCAC ...

charlu a dit…

Je comprends bien.. après un gros week end d'écoute le Mac descend nettement, mais le Kevin se place direct dans les écoutes qui reviennent le plus souvent. Pourtant le Mulcahy est saisissant, mais il me faut un petit acide en plus pour le préférer au Morby. Je pense que ça va rester comme ça pour moi ;D

Yes Dev le petit côté Reed par moment, et cet attachement à la ville maintenant que tu le dis.

Et les 3 pochettes finalement collent bien à la musique Audrey .. peut être c'est aussi une des raisons qui fait que Mac descends un peu ds mes écoutes.

Alexandre G a dit…

Pour ma part c'est Mulcahy que je connais moins, les deux autres font partie de mes chouchous !
Le demarco est long en bouche il faut pas mal de réécoutes pour l'apprécier

Till a dit…

Pour l'instant j'ai plus écouté Kevin que Mark mais les deux sont bons. Et Liteul Kevin a fait une chanson sur les Ramones ! Rien que pour ça il mérite sa place en haut, tout en haut.

Sinon comme Everett, j'accroche pas trop à Demarco. Mais il y a assez à faire en ce moment avec les autres.

charlu a dit…

On les a dans le désordre Alex, et puis pas impossible que le Mulcahy repasse devant dès que le temps passera à l'automne.

Till.. c'est qui les Ramones ??

Till a dit…

Un ptit groupe qui promet, on en entendra parler tu verras. Des musicos de ce niveau-là on en croise pas souvent.