mercredi 2 août 2017

The Brian Jonestown Massacre 2017



Depuis que l'ergot du seigle a mis le grappin sur la musique fin 66 et à fait de l'été suivant le plus lysergique des mythes estivaux, le psychédélisme n'a jamais cessé de dilater la pupilles des artistes bariolés. Encore aujourd'hui, un kaléidoscope de musiciens portent sur eux le lourd héritage d'une conscience modifiée.
Les tiquettes psychées tombent sur les albums comme des confettis acidulés multicolores. Je pense à Jacco Gardner en premier, puis Lennon fils avec le barge Claypool....


Pensées et perceptions remaniées, rêves, transes, hallucinations..difficile de poser des frontières.. où commence le fauve, où prend fin la brûlure. Les produits lysergiques ont défilé à chaque génération, Lucy in the Sky with Diamonds-25, héroïne... Anton Newcombe, le massacre de Jonestown, les Stones de Brian, ses influences nommées un peu partout dans les titres, Velvet, My Bloody Valentine... c'est son 16ème album en 25 ans de trip, 6 mois de travail pour celui-là, du monde dans les crédits dont cette voix féminine à la Seigner (Tess Parks) qui donne à « Throbbing gristle » et «  One slow breath » une teinte ultra Orangée. « Don't Get Lost », le sublime double Lp de The Brian Jonestown Masscre irradie la planète depuis quelques mois déjà. Je pense aussi à Experimental Pop Band, des disques intemporels comme les champignons mexicains qui poussent entre les sillons d'un acétate de vinyle. 


Le label d'Anton The Committee to keep music evil en dit long sur les ondes ergométriques qui prennent d'assaut la charpente de son auberge. Un album à fumer, à s'injecter, allongé sur le buvard, sûrement le plus psyché de sa discographie foisonnante de lumières électroniques et de couleurs percutantes. 


The Brian Jonestown Massacre 2017 « Don't Get Lost » 
label : the committee to keep music evil / A records


8 commentaires:

Everett W. Gilles a dit…

Va savoir pourquoi (moi je sais, c'est parce que je suis un peu con des fois ...) j'avais rayé ce groupe de ma carte, je lui préférais les Dandy Warhols qu'on leur opposait, et quand les gens m'en parlaient j'écoutais même plus. Ouais ouais, vu et revu leur truc m'intéresse pas !
Et là (dans le genre on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre ...) tu nous parles de leur disque le plus psyché du coup j'écoute et je me laisse choper au vol par des intonations qui me rappellent un peu mon chouchou Ripley Johnson ... j'achète !
Thanx Cha

charlu a dit…

J'ai pas fait exprès.. mais content que tu crames aussi. Je savais pas l'opposition, j'aime beaucoup les 2.. la disco des dandy est plus légère, dispo mais ça veut rien dire. Je mate un truc de l'Ile de Wight à la télé et j'ai pas fait exprès non plus.. ceci dit, je susurre les racines .. surement qu'il y a un lien subliminal même si en 70 la vague psyché fondait.
Faut que je me page.. mais j'ai la dalle, une banane et hop au cageot.
De nada l'Evrett

ps : passé à San Sebastian y'a qq jours..t'ai pas vu ;D

Till a dit…

Une petite bafouille avant de partir...looooiiiinnnnnnn. Attends, je prends un buvard histoire de pas barbouiller de la bafouille partout. Un buvard et...quoi ? The Brian Jonestown Massacre 2017 ? Va savoir pourquoi (moi je sais c'est pas que Everett est un peu des fois, et moi aussi d'ailleurs) j'ai deux ou trucs de ces braves garçons et pourtant je ne les ai quasi jamais écouté. Je me mets ça de côté avant de partir loooiiiiinnnnn.

Everett W. Gilles a dit…

@Cha : ouais y a même eu un film/docu basé sur les deux groupes, "Dig!"
Bon, j'lai pas vu, pas qu'ça à foutre quand même ...
SanSe, j'y traîne un peu, on a des locaux dans la Tabacalera et juste à côté y a de chouettes bars rock, Bukowski, DabaDaba ...
Next time !

@Till : looooiiin ? Sois pruuuudent quand même !

Till a dit…

San Seb, ah merde moi c'était l'année dernière, enfin juste une journée, j'étais basé à Biarritz. Cette année je suis plus au nord du même océan.
C'est pas si loiiiinnn finalement mais la route était looooooonnnnnnnnngue. Comme un disque de Yes. Enfin je crois.

TonTonMusik a dit…

je ne connaissais pas (suis trop âgé pour ces jeunes) mais le deuxième titre me fait penser à du Bowie ...

charlu a dit…

Tonton si tu savais la moyenne d'âge .. les 2 zigotos ici avec moi.
Pis les mecs qui se barrent dans le grand nord en plein mois d'aout, c'est forcément pas des jeunots ;D

Benoit a dit…

Encore un bon cru pour ce groupe un poil sous-estimé selon moi.